Rééducation fonctionnelle et physiothérapie

La physiothérapie s’inscrit comme un outil de traitement complémentaire à la chirurgie et à la médication dans le cadre d’une approche thérapeutique multimodale.
Utilisant des agents physiques naturels ou artificiels, la physiothérapie vise à restaurer – ou conserver – l’activité locomotrice du corps, mais trouve aussi sa place dans la gestion de la douleur et la cicatrisation des tissus.

Pathologies orthopédiques

Affections ostéoarticulaires

Dysplasies, malformations
Arthrose
Rupture du ligament croisé crânial
Fractures
Luxation de la rotule
Entorse
Amputations

Affections musculo-tendineuses

Perte de tonus et/ou de volume musculaire
Contractures musculaires
Fibrose musculaire
Déchirures musculaires
Ruptures tendineuses
Tendinites…

Pathologies neurologiques

Hernie discale
Syndrome queue de cheval
Embolie fibro-cartilagineuse
Spondylose vertébrale
Fracture, luxation vertébrale
Atteinte des nerfs périphériques
Myélopathie dégénérative
AVC…

Gériatrie

Arthrose
Dégénérescences nerveuses
Surpoids
Fonte musculaire, restrictions d’amplitudes articulaires
Perte de mobilité d’une façon générale
Prévention ou rupture du cercle vicieux de la sédentarité…

Le plan de rééducation / physiothérapie sera choisi en fonction de la pathologie, mais aussi en fonction du bilan algique et fonctionnel de l’animal, de sa réaction face aux différentes techniques, de la disponibilité temporelle et financière des propriétaires, et des attentes de ces derniers. Ce plan sera réévalué à chaque début de séance voire même en cours de séance.

Il n’y a pas un nombre minimum de séances à respecter, la rééducation fonctionnelle ne répondant pas à la loi « du tout ou rien ». De façon certaine, il vaut mieux réaliser peu de séances qu’aucune séance.

Les consultations seront assurées à la clinique Vétocéane ou à l’Ecole Nationale Vétérinaire Oniris.